SCROLL

En 1842, avec le roman feuilleton des Mystères de Paris, Eugène Sue dresse le portrait du cœur de Paris.

Lieu obscur et impénétrable, c’est à l’époque une couveuse des pires forfaits et des criminels les plus roués. Car ce Paris d’avant les travaux d’Haussmann est un entrelacs de ruelles tortueuses dans lesquelles on n’ose s’aventurer.

En 2015, autre temps, autre mœurs. Ce n’est plus seulement le Paris intra-muros qui nous est mystérieux, ce sont aussi ses nouveaux quartiers, ceux de sa périphérie et de sa banlieue. une ceinture qui, aujourd’hui – ou demain –, ne devrait plus être qu’un souvenir, la trace d’une histoire révolue. Ces espaces méconnus forment une multitude de lieux qui sont chaque jour davantage reliés entre eux et transformés sous l’effet de nombreux mouvements : désindustrialisation, densification, “cosmopolitisation”, gentrification, ghettoïsation… Avant les travaux du grand Paris express, le feuilleton créatif des mystères du grand Paris vient donc dévoiler les évolutions à l’œuvre et à venir dans des espaces qui restent méconnus, ou que l’on croit connaître à tort. il donne à voir leur nouveau visage. En 2015, la technologie aussi a évolué, sous l’effet de la révolution numérique. tandis qu’on s’arrachait la presse illustrée qui publiait le feuilleton d’eugène sue, c’est aujourd’hui sur les téléphones portables et tablettes qu’on se précipitera chaque semaine pour découvrir les mystères que recèle la métropole parisienne.

© Joel Peyrou, série Lost Highway

Un roman feuilleton sur 486 jours du 19 juin 1842 au 15 octobre 1843

UN PROJET INSCRIT DANS L’HISTOIRE...

Le projet s’inscrit dans la filiation des Mystères de Paris d’Eugène Sue, roman feuilleton culte du XiXe siècle, paru avant les grands chantiers d’Haussmann et l’annexion des faubourgs par Paris.

Comme l’œuvre d’Eugène Sue, Les Mystères du Grand Paris brosse un tableau de l’agglomération parisienne qui constituera demain le témoignage d’une époque révolue.

© Sébastien Sindeu
© Lola reboud série Aout 30°
© Bruno Collet série canal de l’Ourcq

UN PRINCIPE SIMPLE

Les Mystères permettent de découvrir le Grand Paris à travers la création artistique au sens large : architecture, peinture, design, photographies, vidéos, illustrations. Chaque semaine vous sont dévoilés :

  • 1 mystère
  • 1 créateur, seul ou en binome
  • 1 œuvre originale
  • 6 saisons de 3 mois
  • 1 parution par semaine
  • 12 parutions par saison
  • 18 mois

UN PROJET HALETANT !

La lecture des mystères permet de découvrir progressivement tout l’espace de Paris et de sa banlieue. Dans cette progression, chaque semaine, une surprise attend le lecteur : Quel lieu ou quelle réalité sociale sera dévoilé, avec quel regard artistique ? Pour faire varier les plaisirs, le format et la nature des contributions évoluent au fil de 6 ”saisons“.

© Joel Peyrou, série Lost Highway

LA VOLONTE DE TOUCHER UN LARGE PUBLIC

L’objectif est de disposer de 20000 lecteurs au terme d’un an d’existence, pour permettre une large diffusion du travail artistique produit. Les publications seront relayées par des partenaires presse.

UN PROJET EXIGEANT

La démarche mise sur la capacité de “dévoilement” du regard artistique, ce qui requiert un certain niveau d’exigence en la matière.

Un comité de direction artistique garantit par conséquent la qualité des œuvres publiées.

© Pieter Jan Louis, série Urca

DES CREATEURS RECONNUS

Identifiés par la direction artistique, il sont professionnels et apportent la qualité de leur regard. Ils font l’identité du projet.

DES TALENTS REVELES

Des appels à participation artistique permettent de faire émerger des auteurs méconnus et des propositions inattendues, sélectionnées par la direction artistique.

Le public scolaire d’ile-de-France produit également autour du feuilleton un travail sur l’appréhension de son environnement.

© Mathilde Roux extrait de la série Routes

UN PROJET PLURIDISCIPLINAIRE ET TRANSMEDIA

Là où Eugène Sue écrivait un roman feuilleton, Les Mystères du Grand Paris font appel à tous les supports artistiques : littérature, vidéo, musique, photo, illustration…

Le projet encouragera la rencontre de différents artistes pour des productions communes.

UN PROJET NUMERIQUE INNOVANT

Les abonnés des Mystères du Grand Paris reçoivent chaque semaine sur leurs boîtes mail une création originale, facilement lisible sur smartphone.

Chaque abonné au feuilleton aura accès à l’ensemble de l’œuvre sur un site internet, véritable voyage dans l’œuvre.

Le site permettra de naviguer suivant ses envies, et de réagir aux œuvres dans un esprit également créatif.

© Pieter Jan Louis, série Urca
© Bruno Collet série canal de l’Ourcq
© Lola reboud série Aout 30°

UN PROJET VIVANT

Les Mystères du Grand Paris organise des visites, des rencontres et des temps de réflexion pour alimenter la créativité des contributeurs, et animer le collectif des lecteurs.

PERENNE

Chaque contribution sera la partie d’un tout, une œuvre collective riche de chacune de ses contributions. À chaque saison, un livret, puis au bout d’un an et demi un livre recueil, en format papier et numérique.

FINANCEMENT

L’association des Mystères du grand Paris estime qu’un projet de qualité ne se fait pas sans moyens ; c’est pourquoi nous avons besoin de mécènes et soutiens : pour la création des œuvres et le soutien aux artistes, pour la mise en place d’une plateforme de diffusion numérique innovante, pour la publication du livre, pour l’animation du collectif des artistes et des lecteurs.

© Pieter Jan Louis, série Urca

LES 6 SAISONS

AUTOMNE 2016

Petit Parisien deviendra grand

Les Mystères esquissent le portrait robot du grand Parisien, des figures peut-etre promises à disparaître et de celles qui progressivement émergent.

HIVER 2017

Les Paris sont ouverts

Tentative de définition du Grand Paris architectural et urbanistique, comme dans un processus alchimique, science des cuissons et maturations, la métropolisation fond et refond la ville. Que sortira-t-il de cet alambic ?

PRINTEMPS 2017

La mécanique générale

Examinons comment réseaux de transports, circuits, canalisation, canaux, caves et catacombes, innervent et énervent le grand corps métropolitain. Petite leçon d’anatomie urbaine !

ETE 2017

Tous les chats sont gris

Le Grand Paris nocturne, au sens large : occulte, alternatif, underground, amoureux. Ce qui est en marge. Ce que l’obscurité autorise.

AUTOMNE 2017

Dans la jungle des villes

Tensions, pressions, bouchons: la Capitale parfois éclate, crie et grogne. Disputes et débats se régénèrent aussi au rythme de la ville. Entre nature sauvage et friche.

HIVER 2018

Nouveaux Mondes

Aux yeux du monde, Paris se fige parfois en carte postale immuable; tandis qu’aux yeux des parisiens, des nouveaux mondes se font jour qui changent la physionomie urbaine.Tour du Monde des cultures et voyage en utopie rythment l’ultime saison du projet.

© Lola Reboud série Aout 30°

CONTACTS

PRESIDENT

Bastien Mérot président de l’association Les Mystères du grand Paris contact@lesmysteresdugrandparis.com +33630517036

DIRECTION EXECUTIVE

François Couder, Louis-Nicolas Creusat, Caroline Graouer, Dora Nguyen, Gabriel Poifoulot

DIRECTION ARTISTIQUE

Claire Luna, Sophie Quetteville, Sébastien Sindeu direction.artistique@lesmysteresdugrandparis.com

DIRECTION TECHNIQUE

Inoe Scherer ⬖ www.flexiness.com hello@flexiness.com +33610613375