Loading...

L'association des mystères du grand paris

en-tete-episode

Dévoiler les mystères de Paris et de sa banlieue

Les Mystères du Grand Paris (MyGrandParis), c'est un feuilleton créatif digital, porté par une association ouverte à tous. Tous ses membres se sont engagés pour construire un récit qui fasse rêver le grand public sur un univers méconnu : Paris et la banlieue parisienne.

UN PROJET ASSOCIATIF

Depuis 2014, Les Mystères du Grand Paris sont constitués en association, avec une double intention :

– faire découvrir au grand public les réalités urbaines et sociale du « grand Paris » en devenir,

– promouvoir la jeune création contemporaine qui témoigne de la façon dont la région capitale se réinvente.

En effet, aujourd’hui, avec la création d’une Métropole du Grand Paris et l’émergence d’un nouveau réseau de transport, le Grand Paris Express, la région se transforme à grande vitesse.

Comme Eugène Sue en son temps avec son roman feuilleton des Mystères de Paris, MyGrandParis souhaite dévoiler un univers méconnu avant une phase intense de bouleversements urbains.

Plus de 60 personnes sont engagés dans l’aventure à ce jour : ils permettent au feuilleton d’exister, n’hésitez pas à les rejoindre !

L'équipe associative

Anne-Charlotte

Palmieri

Anne-Lise Heynen MyGrandParis

Anne-Lise

Heynen

Responsable partenariats et financements

antoine Darmon MyGrandParis

Antoine

Darmon

Bastien Merot MyGrandParis

Bastien

Merot

Président de l’association

Bastien

Rance

Caroline

Graouer

Trésorière de l’association

Cyriane Fournier MyGrandParis

Cyriane

Fournier

Responsable événementiels

portrait5

François

Couder

Responsable des relations publiques.

 

 

Gabriel Poifoulot MyGrandParis

Gabriel

Poifoulot

Membre fondateur des MyGrandParis

Louis-Nicolas Creusat MyGrandParis

Louis-Nicolas

Creusat

Membre fondateur des MyGrandParis

fullsizerender

Roméo

Albertoni

La direction artistique

Claire Luna MyGrandParis

Claire

Luna

Critique d’art et commissaire d’exposition, elle est correspondante France pour la revue américaine Artealdia International et collabore également avec les revues Artmotiv et Artpress. Après avoir fait du commissariat d’exposition en Équateur et à new York, elle mène une réflexion sur la nouvelle cartographie mondiale de l’art en questionnant le rapport centre/ périphérie à l’ère de la mondialisation, en particulier à l’échelle de Paris et sa banlieue.

Sébastien

Sindeu

Photographe / réalisateur multimédia, il s’intéresse aux questions de flux et de mobilité. Sa série de portraits multimédias Ceux du dedans ceux du dehors – à l’occasion des quarante ans du péripherique parisien, interroge le rapport à la frontière et les questions de mobilité qui en découlent  (livre aux éditions h’Artpon avec le collectif Babel Photo).

Sophie Quetteville MyGrandParis Copyright Sylvain Ley

Sophie

Quetteville

Coordinatrice d’édition pendant neuf ans (encyclopédie multimédia, livres d’histoire d’entreprise, revues de musée), puis directrice de librairie pendant neuf ans (MK2 Quai de Loire et Le Genre urbain, responsable rayons BD, jeunesse, littératures et par goût spécialiste de littérature française contemporaine). Elle est aujourd’hui animatrice culturelle : modératrice de débats littéraires en médiathèques et festivals et lectrice en public.

Les artistes contributeurs

Bruno Collet MyGrandParis

Bruno

Collet

Apres de études d’architecture à Paris (diplômé DPLG en 1982), il entre en 1984 au Théâtre de Chaillot dirigé par Antoine Vitez comme chef-constructeur et participe entre autres à la création de Lucrèce Borgia, du Misanthrope, de l’Echange et du Soulier de satin. En 1988 , il rejoint l’équipe de Patrice Chéreau au Théâtre des Amandiers pour la création d’Hamlet, du Retour au désert et des autres spectacles mis en scène par C.M.Gruber, J.P.Vincent, L.Bondy, C.Regy, P.Roman. En 1994 il est assistant décor pour la création des quatre opéras du Ring de R.Wagner mis en scène par P.Strosser au Théâtre du Châtelet . Il a ensuite été scénographe pour le cinéma (moyen métrage ), pour le théâtre et pour le Festival de robotique Artec pendant quinze ans.

En 1984, il débute son activité d’artiste peintre. Devenu professionnel en 1991, il expose chaque année ses dessins, gravures et peintures principalement liées au paysage (un portrait de la Loire, un tour de France du paysage, le Canal de l’Ourcq) et travaille actuellement sur « Paris dans la nuit » .

Associé à C.Dupaigne au piano , il crée depuis 1999 des concerts/exposition/lectures autour de Debussy, Chopin, Bartók, Prokofiev, Beethoven, Granados.

Pour la soirée organisée pour fêter la première année de l’association des Mystères du Grand Paris, il a exposé sa série de peintures sur le canal de l’Ourcq.

20160723_160512_resized

François

Couder

Parisien et Seine-et-Marnais, François Couder a répondu à l’appel à participation artistique des MyGrandParis en proposant « Horace », un texte qui présente la Défense depuis le point de vue d’un jeune ingénu.

Il est par ailleurs membre fondateur de l’association Les Mystères du Grand Paris.

Gauz MyGrandParis

Gauz

Gauz (Armand Patrick Gbaka-Prédé) est un écrivain, né à Abidjan en 1971. Après avoir été diplômé en biochimie et (un temps) sans-papiers, Gauz est photographe, documentariste, et directeur d’un journal économique satirique en Côte-d’Ivoire. Son ouvrage Debout Payé, paru chez Le Nouvel Attila en 2014, raconte l’histoire d’Ossiri, étudiant ivoirien devenu vigile, après avoir atterri sans papier en France.

portrait_officiel_JFL

Jean-Fabien

Leclanche

J’ai commencé par photographier des murs, puis un jour j’ai mis des humains devant.”
C’est par ces quelques mots que Jean-Fabien Leclanche aime à se présenter en tant que photographe. Enseignant à La Sorbonne, spécialiste des nouveaux media et des nouvelles formes de narration, il s’est rapidement posé la question du pouvoir de l’image comme vocabulaire universel. Un travail au smartphone qui débuta très tôt, partagé sur les réseaux et finalement publié sous forme de livre au Éditions de Juillet en 2015. Good Morning Montreuil, exclusivement réalisé au smartphone, raconte sa ville avec tendresse et bienveillance.

Jean François Meira MyGrandParis

Jean-François

Meira

Jean-François Meira est parisien. Après avoir été professeur agrégé de Lettres Modernes, enseignant durant 10 ans en Seine-Saint-Denis, il est désormais engagé dans l’action publique.

En réponse au premier appel à participation artistique des MyGrandParis ouvert au grand public, il a proposé une courte nouvelle.

Il donne la parole à une prostituée grand-parisienne rejoignant le centre de la Métropole pour y travailler.

 

 

Joel Peyrou MyGrandParis

Joël

Peyrou

Joël Peyrou partage son temps entre Paris et Bordeaux. Il appartient au collectif Les Associés.

Formé au photojournalisme, il s’intéresse au rapport texte-image, qu’il a exploré avec son ouvrage Des Invisibles, co-écrit avec l’écrivain-cinéaste Gérard Mordillat  l’ouvrage et exposé au Off de Visa pour l’Image à Perpignan.

Il a réalisé son projet Lost Highway à l’occasion du 40e anniversaire du périphérique parisien.

En 2016, il a créé avec Les Associés des Voyages Immobiles, cycle de projection/débat coproduit avec le service des arts visuels de Mérignac, sur le thème « À l’échelle d’une Métropole ».

Il apporte aux Mystères du Grand Paris un regard profondément humain sur des lieux qu’on pense souvent inhabités.

portrait Johanna Pernot Giverny

Johanna

Pernot

Johanna Pernot a étudié la littérature française et allemande à Strasbourg, Paris et Berlin. Elle est lauréate du concours de la Nouvelle George Sand 2005 avec « La Fugue ».

Elle a publié aux éditions de l’Harmattan Dernières nouvelles du Berry et Un Oeil noir te regarde.

Dotée de plusieurs talents, elle pratique également le photo-collage pour « pénétrer à l’intérieur, dans le vif du sujet ».

Racaille de Shanghai MyGrandParis

La Racaille de Shanghai

La Racaille de Shanghai, François Pellan pour les intimes, a mis sa plume au service de la saison pilote des MyGrandParis.

Il est l’auteur d’une carte du Grand Paris représentant les différents épisodes de cette toute première saison des Mystères.

Kronental

Laurent

Kronental

Originaire de Courbevoie, Laurent Kronental s’intéresse dans son travail photographique à la région parisienne.

Avec sa série « Souvenir d’un futur » produite en 2015, il a fait le portrait de personnes âgées ayant connu la construction des grandes ensembles du XXème siècle.

Sa photographie est le résultat d’un long travail de recherche d’une « matière » visuelle. Il densifie la réalité pour la révéler aux yeux du plus grand nombre.

Les MyGrandParis sont ravis de l’accueillir dans le feuilleton !

 

FullSizeRender (2) copie

Lisadie

Dutilleux

Lisadie Dutillieux a plusieurs cordes à son arc.

Artiste, mais aussi architecte et urbaniste, elle est parmi les fondateurs de l’association A Travers Paris, qui est partenaire des MyGrandParis.

Elle présente sa démarche artistique comme articulée autour de deux enjeux :

Valoriser le processus créatif et le recours à l’imagination dans la fabrique du projet architectural, urbain et de territoire. Je propose donc des outils permettant de développer des imaginaires collectifs de l’espace. Dans les projets, je m’attache à développer une multiplicité des modes de récit et de représentation de la ville (comme ici, ici ou encore ici), au delà des outils classiques de l’urbanisme et de l’architecture.

Interroger et mettre à l’épreuve nos représentations collectives de la ville et de la banlieue, pour participer à la construction de la métropole par le récit et l’imaginaire. Je m’intéresse aux identités locales et collectives de la métropole ; aux richesses patrimoniales et humaines des territoires ; aux frictions entre réel et fiction.

Lola Reboud MyGrandParis

Lola

Reboud

Née en 1982 Lola Reboud est diplômé des Beaux Arts de Paris Cergy puis, en photographie à l’école Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

Sa démarche se situe à la lisière entre fiction et documentaire.

Le fil conducteur est la relation que nous entretenons aux Climats. La géographie y est aussi importante que les individus.

Sa série Août 30° (pourvu qu’elle m’aime), entreprise à l’invitation de la Communauté d’agglomération Evry Centre Essonne,  répond à une tentative de saisir le bruissement des sentiments.  Oscillant entre marivaudage et réalisme, la photographe autant que ses personnages sont soumis à ce que le cadre de ce territoire produit de comportements, et ce que ceux-ci induisent à leur tour sur les conditions de la rencontre.

Construite en cinq chapitres empruntés à JH Fragonard (La poursuite, la surprise, rêveries, lettre d’amour, l’amant couronné) la série explore ainsi ce qu’il y a de permanence dans les rapports amoureux, sans cesse guidée par le questionnement de la place de l’amour dans les structures normatives du monde d’aujourd’hui.

(Leslie Compan)

Son travail est régulièrement exposé en France et à l’étranger. Elle réalise aussi régulièrement des portraits de commandes pour la presse en France et à l’étranger.

Olivier Lambert MyGrandParis

Olivier

Lambert

Auteur-réalisateur de projets documentaires et de concepts interactifs

La Commune de Paris (1871). Rue du Chevalier de la Barre (anciennement rue des Rosiers). Une barricade à l'angle de la rue de la Bonne. Avril-mai 1871. Bibliothèque historique de la Ville de Paris.

Paris en

Images

Sur Paris en Images, retrouvez en ligne plus de 120 000 photos des collections photographiques de la Ville de Paris (collections Roger-Viollet, musées et bibliothèques de la ville de Paris…)

 

P. Laforet Autoportrait

Patrick

Laforet

Après une expertise de l’image acquise professionnellement dans des groupes internationaux de presse et d’édition en tant que directeur de création, Patrick Laforet explore aujourd’hui photographiquement les « territoires incertains », portions de territoires délaissées, oubliées dans les marges et la grande frénésie des villes tentaculaires.

Sa pratique photographique se situe à la frontière entre le documentaire et la photo plasticienne.

Les MyGrandParis ont appris à le connaître également par son activité au sein de l’association DéMarches, qui organise des « walkscapes » (paysages marchés) dans la banlieue parisienne.

En plus de son site personnel, vous pouvez consulter son travail sur la culture de l’image : https://zimages.info/

SMPortrait

Stéphane

Malka

Architecte de formation, Stéphane Malka aime fusionner architecture et art. Il souhaite « penser la Ville, panser l’Architecture en développant des alternatives propres au XXIème siècle dans une perspective humaniste, positiviste et écologique. »

Il a publié en 2014 Petit Paris, livre manifeste (Ed. Courtes & Longues, distribution par Gallimard). Il y explore la métropole à travers 14 projets qui se réapproprient les espaces délaissés de la ville lumière. Il part à la reconquête des toits, des murs pignons, des ponts… et les transforme pour permettre à tous de mieux vivre dans Paris.

Les Mystères du Grand Paris présentent son oeuvre « AutoDéfense » qui donne à la Grande Arche de nouvelles fonctionnalités, à travers un travail de photomontage.

irenetardifnb

Tantot

Tardif

Tantot Tardif est illustratrice et animatrice.

Maîtrisant à la fois l’art du dessin et celui de l’animation multimédia, elle crée des oeuvres vivantes ayant vocation à être diffusées sur le web.

Pour la saison pilote des MyGrandParis, elle réalise une oeuvre très graphique, inspirée d’un film de Godard, Deux ou Trois choses que je sais d’elle.

Thomas Salva MyGrandParis

Thomas

Salva

Thomas Salva vit à Paris. Il étudie d’abord le cinéma avant d’’entrer en 2005 à l’école des Gobelins. Il développe une esthétique épurée basée sur un travail argentique. En 2007, major de promotion il est recruté par l’équipe de l’Oeil Public. En charge de la post production, il met en place une chaine graphique efficace. Il participe à divers travaux (Fondation de France, Amnesty International etc).

En parallèle il développe son activité d’auteur photographe et collabore avec la presse française (Le Monde, l’Humanité, La Vie, la Recherche).

Son travail personnel interroge l’homme face à son époque et à son environnement. En 2009 il devient freelance et développe avec Olivier Lambert un projet webdocumentaire Brèves de Trottoirs, récompensé en 2011 par le Webby award de la meilleure série documentaire

Il crée  Lumento en 2012. Tournés vers les nouvelles écritures et les nouveaux écrans, Lumento développe des projets intéractifs (Chasing Bonnie and Clyde) et collabore régulièrement avec la Fondation de France et la Fondation Cartier pour l’art contemporain.

Thomas Sindicas MyGrandParis

Thomas

Sindicas

Thomas Sindicas explore par ses dessins les espaces urbains et périurbains.

 

Pour les Mystères du Grand Paris, il fait découvrir ses portes et barrières du Grand Paris, qui prennent la forme de « dérives géo-graphiques » éditées sous forme de cartes pliables.

 

A retrouver à la grande fête du Gros Paris le 2 juillet 2016 !