Loading...

Solo du grand B

L'initiation aux Mystères

Solo du grand B

épisode 4

Résumé des épisodes précédents & teasing de l'épisode du jour !

Black Manoo est arrivé en France depuis la Côte d’Ivoire. Installé à Belleville, il y a rencontré Karol, qui a ouvert sa boutique « Ivoir’ Exotic », une « vraie guinguette pirate ».

Tandis qu’on explore Belleville et qu’on découvre ses plus vieux habitants, Lola Reboud déporte notre regard vers la jeunesse en grande banlieue. Ses photos nous révèlent les recoins méconnus d’Evry-sur-Seine, où il fait bon se retrouver quand on cherche l’amour.

Solo du grand B
Solo du grand B

À Belleville, la répartition des petits commerces suit le tracé très précis d’une carte tacite : les bars aux Kabyles ; les boulangeries aux Tunisiens ; les bazars aux Pakistanais ; les boutiques de vêtements, les supermarchés aux Chinois ; les alimentations générales aux Marocains, etc.

On n’a pas besoin d’être sociologue pour le voir, il suffit d’avoir des yeux.

 

Cette répartition ethnique de la manière de gagner sa vie, elle a toujours été ainsi dans le quartier.

C’est « Solo du grand B » qui le lui a appris. « Solo du grand B », c’est ainsi que Black Manoo a surnommé Bernard Bressac, le vieil homme qui leur loue le bail commercial de « Ivoir exotic ».

 

La rumeur disait qu’il était raciste, désagréable et riche de dizaines de biens immobiliers dans tout Paris et sa banlieue.

Manoo l’a trouvé seul dans un appartement gris spartiate au-dessus du local vide et délabré donnant sur la rue déserte.

Pas assez de garanties, projet commercial faible, pas d’appui bancaire… Ils ont essuyé des dizaines de refus pour des dizaines de raisons objectives. Ne parlons pas des raisons subjectives.

Karol était d’avance désespérée le jour du rendez-vous avec le « vieux blanc ».

 

Pour un Africain, un blanc a deux âges. Du bébé jusqu’au quarantenaire à peu près, il y a le « petit blanc ». Au-delà, il y a le « vieux blanc ».

Black Manoo, l’homme noir qui débarqua en tout rouge, a vite compris qu’au fond, la couleur n’a aucune importance dans les relations. Ce qui compte, c’est la position sociale. C’est valable partout dans le monde. Le premier racisme vient de là.

Dans « vieux blanc », lui il retient « vieux », et ça, il connaît. Toute l’Afrique connaît. La France aussi connaît, mais elle a oublié.

 

C’était au milieu de l’été, quand le « vieux blanc » ouvrit la porte de son appartement, Manoo lui tendit deux packs d’eau minérale en même temps que cette phrase qui allait marquer Bernard Bressac : « Je vous ai porté de l’eau, où je le mets ? »

Depuis ce rendez-vous, pas un seul jour n’est passé sans que Manoo ne monte voir Bernard.

Karol se demande toujours ce qu’ils peuvent bien se raconter. Lui, Manoo qui a déjà des tonnes d’histoires dans sa tête, il redescend toujours avec plein d’autres histoires sur le quartier, sur Paris, sur la France d’avant avant.

 

Un soir, elle a vu Bernard Bressac entrer dans « Ivoir exotic » en faisant tintinnabuler la clochette au-dessus de la porte, dans les narines deux tuyaux transparents branchés à une bouteille d’oxygène montée sur des roulettes.

Il a traversé la boutique sous le regard halluciné de Karol et d’une jeune cliente, ouvert la porte du fond qui, en même temps que la fumée des cigarettes, laissa échapper les lourdes basses d’un zouglou* endiablé.

* le zouglou est un genre musical populaire et urbain né en Côte d’Ivoire

 

Black Manoo a baissé le volume de la musique et a crié à la petite assemblée éméchée du fond : « Je l’ai personnellement baptisé d’un grand surnom de Boribana, le plus dangereux ghetto d’Abidjan. Les gars, je vous présente Bernard Bressac alias Solo du grand B, le dernier bougnat de Belleville ».

Une clameur de joie a accueilli le speech. Karol s’est précipitée pour fermer la porte. Cette taverne n’est pas censée exister.

LIRE LE prochain épisode

#MyGrandParis, le feuilleton créatif qui dévoile Paris et sa banlieue

Gauz MyGrandParis

Gauz

Gauz (Armand Patrick Gbaka-Prédé) est un écrivain, né à Abidjan en 1971. Après avoir été diplômé en biochimie et (un temps) sans-papiers, Gauz est photographe, documentariste, et directeur d’un journal économique satirique en Côte-d’Ivoire. Son ouvrage Debout …

Lola Reboud MyGrandParis

Lola Reboud

Née en 1982 Lola Reboud est diplômé des Beaux Arts de Paris Cergy puis, en photographie à l’école Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Sa démarche se situe à la lisière entre fiction et documentaire. Le …

Partenaires

DRAC Ile-de-France MyGrandParis
logo-mairie-paris

Ce qui se trame dans le coin

Belleville – un village grand-parisien au coeur de Paris

« Belleville(s) à chacun son territoire? Belleville, ancienne ville agricole, puis centre ouvrier, est devenu une véritable terre d’accueil dans la ville de Paris. Imaginé comme un...

Les 100 incontournables de l’été en banlieue

Courez voir les bonnes adresses de l’été dans le Grand Paris !   1. Profiter des grands parcs du Grand Paris ! « Combien de fois avez-vous entendu dire que ce qu’il manquait ...

Soutenez les MyGrandParis !

Pour financer la création et la suite du feuilleton des MyGrandParis, nous comptons sur votre participation au crowdfunding  ouvert sur Ulule. Plein de contreparties artistiques et grand-parisiennes...
Gauz MyGrandParis

Gauz

Gauz (Armand Patrick Gbaka-Prédé) est un écrivain, né à Abidjan en 1971. Après avoir été diplômé en biochimie et (un temps) sans-papiers, Gauz est photographe, documentariste, et directeur d’un journal économique satirique en Côte-d’Ivoire. Son ouvrage Debout …

Lola Reboud MyGrandParis

Lola Reboud

Née en 1982 Lola Reboud est diplômé des Beaux Arts de Paris Cergy puis, en photographie à l’école Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Sa démarche se situe à la lisière entre fiction et documentaire. Le …

Partenaires

DRAC Ile-de-France MyGrandParis
logo-mairie-paris

Ce qui se trame dans le coin

Belleville – un village grand-parisien au coeur de Paris

« Belleville(s) à chacun son territoire? Belleville, ancienne ville agricole, puis centre ouvrier, est devenu une véritable terre d’accueil dans la ville de Paris. Imaginé comme un...

Les 100 incontournables de l’été en banlieue

Courez voir les bonnes adresses de l’été dans le Grand Paris !   1. Profiter des grands parcs du Grand Paris ! « Combien de fois avez-vous entendu dire que ce qu’il manquait ...

Soutenez les MyGrandParis !

Pour financer la création et la suite du feuilleton des MyGrandParis, nous comptons sur votre participation au crowdfunding  ouvert sur Ulule. Plein de contreparties artistiques et grand-parisiennes...