Loading...

Porte des Lilas

L'initiation aux Mystères

Porte des Lilas

épisode 2

Résumé des épisodes précédents & teasing de l'épisode du jour !

Black Manoo est Ivoirien. A sa sortie de l’aéroport CDG de Roissy, il embarque dans un taxi, direction porte des Lilas. Sa première exploration de l’univers grand-parisien, c’est l’autoroute A1, et les ralentissements de Porte de la Chapelle. De quoi laisser le temps à son esprit d’atterrir en terre grand-parisienne…

 

Et tandis que Gauz nous fait découvrir les abords de Paris à travers les yeux de Black Manoo, Laurent Kronental nous présente avec ses photographies les grands ensembles de la banlieue parisienne à travers les regards des personnes âgées qui ont connu la construction de ces projets alors avant-gardistes.

 

Un croisement des regards sur un univers plus mystérieux qu’on ne le dit souvent… Bonne lecture !

 

Porte des Lilas
Porte des Lilas

 

« Black Manoo, on n’entre pas dans une ville comme on rentre dans un grenier de mil. Les anciens, ils criaient haut et fort leur nom, leur lignée sur quatre générations, puis ils renversaient quelques gouttes de boisson par terre avant de fouler le sol d’une ville.

 

Hommes et esprits pouvaient ainsi les reconnaître. Leur séjour se passait sans problèmes. On n’écoute pas assez les anciens Black Manoo ! N’oublie pas de faire cela lorsque tu vas arriver ».

 

La conversation est toujours longue et pleine de leçons ancestrales avec Gun Morgan. Quand il y a presque 20 ans il est « monté en Bingue* », ils ont gardé le contact, sans cesse.

Pendant presque 6 ans, ils se sont écrit chaque semaine.Black Manoo a conservé toutes les lettres. Il en connaît des passages entiers.

Gun Morgan était alors dans une ville qui porte l’un des plus jolis noms de ville qu’il ait entendu : Fleury-Mérogis.

La belle époque.

 

*monter en bingue : partir en Europe / en France (argot utilisé à Abidjan)

Puis les lettres se sont faites plus rares, mais ils n’ont jamais coupé le lien. « Pour venir chez moi depuis l’aéroport du grand blanc de Brazzaville, il faut rentrer par la porte des Lilas. Après c’est tout droit jusqu’à Belleville. Tu ne peux pas te perdre. »

En raccrochant, Black Manoo s’est convaincu que Gun Morgan choisit ces lieux de vie en fonction de la beauté de leur toponymie.

Quitter Fleury, aller à Belleville, passer par la porte des lilas, la porte des lilas, la porte des lilas…

 

Un arc de triomphe fait de branches de lilas enchevêtrées et savamment taillées ;

il est coloré d’un mélange du vert des feuilles, du mauve et du blanc des fleurs ;

les rayons rasants d’un soleil de l’aube se glissent dans l’arcade centrale au-dessus de laquelle volettent une nuée de tourterelles rousses et d’immaculées colombes ;

voilà l’image qu’il s’est faite de la porte des lilas depuis ce coup de fil.

Elle s’est peinte au fond de son âme.

Alors peu importe s’il n’y a que des fleurs chétives qui courent le long du mur de la bretelle montant vers elle ;

peu importe s’il n’y a point d’Arc de Triomphe,

peu importe si les immeubles en briques rouges plantés autour de la place n’offrent qu’une vue nord sur le périphérique ou une vue sud sur ce grand boulevard intérieur ;

peu importe si le vrombi des moteurs et le stridulant des Klaxons sont particulièrement assourdissant ;

peu importe…

Une porte, c’est une porte.

 

 

L’haïtien est perplexe quand Black Manoo crie qu’il doit absolument descendre à la Porte des lilas et pas plus loin.Il lui laisse une carte de visite « au cas où ». La course coûte un salaire abidjanais.

Il ne sait pas combien de minutes il est resté debout là, à regarder défiler hommes et voitures, écarlate des pieds à la tête, à la main la bouteille de gin achetée au free-shop.

Quelqu’un en voiture crie « Bledard ! ». Il entend « Connard ». Cela le sort de sa contemplation.

 

 

Sentencieusement, il renverse quelques gouttes de gin sur le trottoir, se jette au goulot une énorme et chaude rasade, saisit la valise obèse par le collet, et s’engage dans la direction du panneau indiquant péremptoirement Belleville.

On n’entre pas dans une ville comme on rentre dans un grenier de mil.

LIRE LE prochain épisode

#MyGrandParis, le feuilleton créatif qui dévoile Paris et sa banlieue

Kronental

Laurent Kronental

Originaire de Courbevoie, Laurent Kronental s’intéresse dans son travail photographique à la région parisienne. Avec sa série « Souvenir d’un futur » produite en 2015, il a fait le portrait de personnes âgées ayant connu la construction des grandes …

Gauz MyGrandParis

Gauz

Gauz (Armand Patrick Gbaka-Prédé) est un écrivain, né à Abidjan en 1971. Après avoir été diplômé en biochimie et (un temps) sans-papiers, Gauz est photographe, documentariste, et directeur d’un journal économique satirique en Côte-d’Ivoire. Son ouvrage Debout …

Partenaires

DRAC Ile-de-France MyGrandParis
logo-mairie-paris
logo-atraversparis
logo-enlarge

Ce qui se trame dans le coin

A Travers… la Porte des Lilas

A Travers Paris est une association créée il y a plusieurs années par des étudiants, et animées depuis lors uniquement par des étudiants. Elle organise le weekend des promenades urbaines sur le ...

Les MyGrandParis à la Grande Fête du Gros Paris le 2 juillet

Les Mystères seront  présents de plusieurs façons :   une exposition des oeuvres des artistes de la saison pilote, en extérieur un stand aux couleurs des kakemonos des MyGrandParis un atelie...

Le Cirque électrise la Porte des Lilas

Un article à découvrir sur Enlarge Your Paris !   Flips et volts-face au Cirque électrique « Les LilasPosé sur le toit du périphérique, le Cirque électrique brasse des artistes ...
Kronental

Laurent Kronental

Originaire de Courbevoie, Laurent Kronental s’intéresse dans son travail photographique à la région parisienne. Avec sa série « Souvenir d’un futur » produite en 2015, il a fait le portrait de personnes âgées ayant connu la construction des grandes …

Gauz MyGrandParis

Gauz

Gauz (Armand Patrick Gbaka-Prédé) est un écrivain, né à Abidjan en 1971. Après avoir été diplômé en biochimie et (un temps) sans-papiers, Gauz est photographe, documentariste, et directeur d’un journal économique satirique en Côte-d’Ivoire. Son ouvrage Debout …

Partenaires

DRAC Ile-de-France MyGrandParis
logo-mairie-paris
logo-atraversparis
logo-enlarge

Ce qui se trame dans le coin

A Travers… la Porte des Lilas

A Travers Paris est une association créée il y a plusieurs années par des étudiants, et animées depuis lors uniquement par des étudiants. Elle organise le weekend des promenades urbaines sur le ...

Les MyGrandParis à la Grande Fête du Gros Paris le 2 juillet

Les Mystères seront  présents de plusieurs façons :   une exposition des oeuvres des artistes de la saison pilote, en extérieur un stand aux couleurs des kakemonos des MyGrandParis un atelie...

Le Cirque électrise la Porte des Lilas

Un article à découvrir sur Enlarge Your Paris !   Flips et volts-face au Cirque électrique « Les LilasPosé sur le toit du périphérique, le Cirque électrique brasse des artistes ...