Loading...

Ivoir’ Exotic

L'initiation aux Mystères

Ivoir’ Exotic

épisode 3

Résumé des épisodes précédents & teasing de l'épisode du jour !

Black Manoo, migrant ivoirien, est arrivé à Paris avec l’idée de rejoindre Belleville, sur les conseils d’un ami installé en France depuis plusieurs années.

Le temps a passé, et le voilà désormais bien installé dans ce quartier, « intra-muros ».

 

Black Manoo a en effet « franchi le mur » : celui du périphérique, que Joël Peyrou nous propose d’explorer, parallèlement, à travers sa série de photographies « Lost in Highway ». Il s’intéresse à ceux qui peuplent cette ceinture, les figures inconnues d’une frontière bien connue.

 

 

Ivoir’ Exotic
Ivoir’ Exotic

2,30 m de longueur sur 0,75 m de hauteur, cela ne donne que 1,725 m2 pour s’exprimer. Elle voulait toute sa généalogie, la liste de ses principales fournitures, son adresse complète, un numéro de téléphone fixe, trois numéros de mobiles, deux adresses emails et même un numéro de paléolithique fax.

Black Manoo a mis une semaine pour la convaincre que dans une rue si peu passante, il faut un message simple, visible, et facile à lire.

 

Alors, au 27 de la rue de l’orillon à Belleville, le rectangle de plastique fixé en façade, au-dessus de la porte et de la baie vitrée, ne porte que deux lignes sur un fond blanc. « Ivoir Exotic » : lettrine police Consolas gras sur la première ligne.

« Vente d’aliments et produits exotiques », lettrine orange police Comic sans sérif sur la deuxième ligne.

Black Manoo a rencontré Karol dans un squat célèbre surnommé « le danger » pas seulement parce qu’il était rue David d’Angers.

Ivoirienne comme lui, pendant 17 ans, elle a usé sa santé entre métiers ingrats et grossesses multiples avant d’obtenir un permis de séjour de 10 ans, puis un somptueux et spacieux logement social, rue Dieu, près de la place de République.

Un accident de travail auquel elle réchappa miraculeusement, lui a valu une forte indemnisation des assurances.

Ce n’est pas un hasard total si Manoo s’est mis en couple avec Karol dans la période où elle cherchait à investir l’heureux pactole du malheur qui lui faisait traîner une jambe.

Elle a d’abord pensé restaurant africain. Manoo lui a énuméré les contraintes horaires et les contrôles administratifs fréquents.

Elle a ensuite parlé de salon de coiffure. Manoo lui a rappelé que si elle savait à peine nouer les lacets de ses baskets, elle n’avait aucune chance de savoir tresser les interminables mèches des coquettes têtes africaines.

Il avait une idée claire, un plan même. Louer un local commercial, en façade, exercer un commerce normal, au fond, tenir un débit clandestin d’alcool.

« Une guinguette pirate ma Karol, une vraie ! C’est une grande spécialité de Belleville. Je l’ai lu sur un petit panneau historique planté dans la rue. Il faut lire ma Karol.

 

Regarde quels ancêtres ont vécu sur une terre avant de choisir ce que tu vas y semer. C’est une loi universelle, ma Karol.

Et les ancêtres n’ont pas de couleur.

Des millions de litres de mauvais vin ont égayé dans la clandestinité des millions d’âmes sur cette terre-là. Des exclus, des réfugiés, des exilés, des gens comme nous.

Les ancêtres veillent toujours quand ton  activité leur rend hommage.

Toi au front, tu vends les bananes et les piments avec ton beau sourire, tu t’occupes des corps.

Moi au fond, je vends l’alcool et des plats gouteux et  pimentés, je m’occupe des âmes.

Ma Karol, une vraie guinguette pirate ! »

LIRE L’épisode SUIVANT

#MyGrandParis, le feuilleton créatif qui dévoile Paris et sa banlieue

Gauz MyGrandParis

Gauz

Gauz (Armand Patrick Gbaka-Prédé) est un écrivain, né à Abidjan en 1971. Après avoir été diplômé en biochimie et (un temps) sans-papiers, Gauz est photographe, documentariste, et directeur d’un journal économique satirique en Côte-d’Ivoire. Son ouvrage Debout …

Joel Peyrou MyGrandParis

Joël Peyrou

Joël Peyrou partage son temps entre Paris et Bordeaux. Il appartient au collectif Les Associés. Formé au photojournalisme, il s’intéresse au rapport texte-image, qu’il a exploré avec son ouvrage Des Invisibles, co-écrit avec l’écrivain-cinéaste Gérard Mordillat  l’ouvrage …

Partenaires

DRAC Ile-de-France MyGrandParis
logo-mairie-paris

Ce qui se trame dans le coin

Belleville – un village grand-parisien au coeur de Paris

« Belleville(s) à chacun son territoire? Belleville, ancienne ville agricole, puis centre ouvrier, est devenu une véritable terre d’accueil dans la ville de Paris. Imaginé comme un...

Retour sur la Grande fête du Gros Paris

Le programme de la fête était chargé ! Balade à vélo, marches urbaines, débat sur le récit du Grand Paris, perf de street art, atelier de linogravure, tatouages éphémères MyGrandParis, DJ su...

Soutenez les MyGrandParis !

Pour financer la création et la suite du feuilleton des MyGrandParis, nous comptons sur votre participation au crowdfunding  ouvert sur Ulule. Plein de contreparties artistiques et grand-parisiennes...
Gauz MyGrandParis

Gauz

Gauz (Armand Patrick Gbaka-Prédé) est un écrivain, né à Abidjan en 1971. Après avoir été diplômé en biochimie et (un temps) sans-papiers, Gauz est photographe, documentariste, et directeur d’un journal économique satirique en Côte-d’Ivoire. Son ouvrage Debout …

Joel Peyrou MyGrandParis

Joël Peyrou

Joël Peyrou partage son temps entre Paris et Bordeaux. Il appartient au collectif Les Associés. Formé au photojournalisme, il s’intéresse au rapport texte-image, qu’il a exploré avec son ouvrage Des Invisibles, co-écrit avec l’écrivain-cinéaste Gérard Mordillat  l’ouvrage …

Partenaires

DRAC Ile-de-France MyGrandParis
logo-mairie-paris

Ce qui se trame dans le coin

Belleville – un village grand-parisien au coeur de Paris

« Belleville(s) à chacun son territoire? Belleville, ancienne ville agricole, puis centre ouvrier, est devenu une véritable terre d’accueil dans la ville de Paris. Imaginé comme un...

Retour sur la Grande fête du Gros Paris

Le programme de la fête était chargé ! Balade à vélo, marches urbaines, débat sur le récit du Grand Paris, perf de street art, atelier de linogravure, tatouages éphémères MyGrandParis, DJ su...

Soutenez les MyGrandParis !

Pour financer la création et la suite du feuilleton des MyGrandParis, nous comptons sur votre participation au crowdfunding  ouvert sur Ulule. Plein de contreparties artistiques et grand-parisiennes...